DANS LES VILLES DE GRANDE SOLITUDE

Jaquette
13.00€ TTC En stock, livraison en 24h

État du produit : Neuf

« On verse vite dans la précarité ! »

  La victime de la précarité, ne l’a pas toujours été. Elle a pu être autrefois un membre de votre famille, un voisin, une relation de travail. Elle fut une personne, comme vous et moi, qui construisait peu à peu sa vie. Puis un jour, à cause d’un accident de parcours, un licenciement, un divorce, le décès d’un proche, ou encore, un surendettement, cette même personne se trouve exclue de cette société. Parce qu’un seul maillon manque, c’est alors toute sa chaîne de stabilité qui se casse. Elle perd rapidement ses repères qui faisaient son équilibre, notamment sa famille, ses amis, ses collègues de travail. Elle vit dans le souvenir de sa vie d’avant. Le deuil de cette époque est bien difficile à faire, il faut avant tout survivre à ce qui lui arrive. Pour le reste, elle verra plus tard. Elle découvre alors que ses journées et ses nuits peuvent être longues. Elles sont même interminables en termes, d’attente, d’errance et de désespoir.

  La bagagerie est une des réponse au problème de la précarité. Rue Ausone, accueilli par les conseils d’Annick et Catherine, chaque SDF va pouvoir y déposer ses sacs qui pèsent lourd. Il va aussi « sécuriser » ses papiers, car on devient vite un anonyme en plus d’être un exclu. On peut y prendre une douche, un café, et pendant ce temps une machine à laver nettoie le linge sale. C’est un lieu où les « invisibles » existent. On les voit, on leur parle, ils discutent entre eux. À la faveur d’échanges avec Annick et Catherine, chaque SDF recevra des conseils, de l’aide, et du réconfort.

  La Bagagerie est un endroit qui pose aussi des règles. La prise en compte des horaires d’ouverture, la participation au maintien de l’hygiène des lieux, le respect mutuel, sont les premières conditions exigées par la Bagagerie. L’application de ce règlement permet à ceux qui le suivent de maintenir le lien avec une vie sociale. 

 

Votre commande faite pensez à envoyer votre cheque à l'association à l'adresse suivante:

                                 Les Productions de l'Ange, 178 rue Stehelin, Marly 1, Entrée 16, 33200, Bordeaux

Votre commande vous sera envoyée dès reception de votre cheque.

Merci d'avance

documentaire dvd précarité SDF Bordeaux la bagagerie rue ausone Michel Akrich

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×